nouveau consommateur

nouveau consommateur

Le magazine de la consommation éthique et responsable

vendredi 10 décembre 2010

NC 37

NC37_couvÀ dÉcouvrir actuellement chez votre marchand de journaux
Au Sommaire du numéro 37 (novembre/décembre 2010) en kiosque à partir du 6 novembre

Dossier : Mon assiette peut-elle sauver la planète !

A l'occasion des fêtes de fin d'année nous consacrons un dossier à notre alimentation. Enjeu stratégique, elle est au cœur de toutes les préoccupations : écologiques, politiques, économiques, médicales...Faire ses courses est devenu un acte de résistance pour sa santé, celle de la terre et celle des agriculteurs.

Également dans ce numéro :
Acheter sur le meilleur site Green
Astuces de pro pour réjouir les papilles… sans foie gras…
Conso-attitude : Attention, jouets toxiques !
Déco : la chambre de bébé, un cocon tout beau tout bio
Santé : un hiver sans rhume
Eco évasion : le désert blanc d'Égypte
Education : comment parler de la mort à nos enfants
Rencontre : Haidar El Ali : grande figure de l'écologie africaine

Posté par nouveauconso à 06:40 - Permalien [#]

lundi 23 août 2010

La beauté de ma mère

La  beauté de ma mère

COUV_36Je me souviens de ma mère qui, dans ma Tunisie natale, s’enfermant une fois par mois avec ses amies dans la cuisine, durant toute une matinée, pour une grande messe de beauté. Un atelier improvisé où les femmes fabriquaient leurs crèmes, leurs fonds de teint, leurs huiles, leurs parfums, le henné pour les cheveux, le khôl pour les yeux, le rouge pour les joues, des dentifrices végétaux… L’imagination au service des masques pour dévoiler la beauté, le massage de volupté en goutte à goutte du corps, le contour des bouches maquillées qui racontaient des histoires de femmes hautement interdites aux hommes.

Ma mère, comme la presque totalité de l’humanité à cette époque, faisait confiance aux plantes, aux minéraux, aux cires… aux recettes de ses amies pour se révéler belle. Et dans sa cosmétique, il n’y avait pas la moindre trace de tubes, emballage et suremballage !

En quelques décennies, la chimie a changé toute la donne de la cosmétique. Et pas toujours pour un mieux ! L’industrie de la beauté répertorie aujourd’hui dans sa composition plus de 8 000 ingrédients. Indiqués ou non sur l’étiquette, ils peuvent être végétaux, minéraux, synthétiques, et pour la plupart issus de la pétrochimie. Vous avez bien entendu : pétrole, alcool… et chimie. Et tout cela destiné à notre peau, un organe vivant de sensualité !

Il est amusant d’ailleurs de découvrir cette définition légale du cosmétique présentée ainsi dans le Code de la Santé publique (article L.5131-1) : « tout produit destiné à être mis en contact avec les parties superficielles du corps humain, en vue de les nettoyer, de les parfumer, d'en modifier l'aspect, de les protéger, de les maintenir en bon état ou de corriger les odeurs corporelles. » Et le Larousse nous rappelle que l’adjectif « cosmétique » : « se dit de ce qui ne modifie que les apparences, ne va pas à l’essentiel ; superficiel. »

Heureusement que la cosmétique est autre que ce que lui réservent le Code de la Santé ou le Larousse ! La cosmétique nous offre une promesse de grâce encore plus belle que la beauté. Et pourquoi pas pour se sentir beau ou belle, bien dans sa peau, sublimé(e) par le regard des autres pour aussi les embellir…

Dans ce numéro de rentrée, notre dossier est consacré à la cosmétique bio. A travers ce dossier, nous avons tenté de vous fournir le meilleur mode d’emploi. Alors faites-vous du bien, soyez belle et heureuse, et comme l'écrivait Victor Hugo (dans Post-Scriptum de ma vie) « Aucune grâce extérieure n’est complète si la beauté intérieure ne la vivifie. La beauté de l’âme se répand comme une lumière mystérieuse sur la beauté du corps »

EEM

Posté par nouveauconso à 07:44 - Permalien [#]

dimanche 22 août 2010

Nouveau Consommateur N° 36

Nouveau Consommateur N° 36 ( Septembre- Octobre 2010) chez votre marchand de journaux le 4 septembre

Le dossier est consacré à la cosmétique bio.

COUV_36Cosmétique bio : dans la jungle des étiquettes

Posté par nouveauconso à 15:58 - Permalien [#]

NC 35

Nouveau Consommateur N° 35 (Juillet- Août 2010)

Couv_NC_35

Posté par nouveauconso à 15:48 - Permalien [#]

vendredi 7 mai 2010

NC 34

Nouveau Consommateur 34 / Mai-Juin 2010

chez votre marchand de journaux

www.nouveauconsommateur.com

NC_34

Dossier

2020 : Quel avenir pour le commerce équitable ?

A l’occasion de la Quinzaine du commerce équitable (du 8 au 23 mai dans toute la France), notre magazine consacre la plupart de ses rubriques et son dossier à ce thème. Pour la première fois, treize experts ont accepté de prendre leur longue vue pour nous aider à décrypter scénarios et tendances de ce commerce à l’horizon 2020.

Egalement dans ce numéro :

·        Dans mon jardin : ça pousse en ville

·        Marché de saison : saveurs printanières

·        Automédication au naturel : prudence !

·        Escale au Sri Lanka, pays du thé

·        Lutter contre le harcèlement en douceur

·        Jouer intelligent

·        La Slow attitude

·        Grandes écoles éthiques


www.nouveauconsommateur.com

www.groupesos.org

Posté par nouveauconso à 12:04 - Permalien [#]

mardi 9 mars 2010

Nouveau Consommateur- Radio Ethic

Nouveau Consommateur- Radio Ethic

News'Ethic : Ma trousse à pharmacie écologique !
 
News'Ethic : Ma trousse à pharmacie écologique !

Chaque semaine pour Radio Ethic, Ezzedine El Mestiri, le Fondateur et Directeur de la Rédaction du magazine "Nouveau Consommateur", vous propose une chronique sur la consommation responsable !

Par Ezzedine El Mestiri et Evelyne Tonelli.


News'Ethic : Transports, comment en finir avec la galère ?
 
News'Ethic : Transports, comment en finir avec la galère ?

Chaque semaine pour Radio Ethic, Ezzedine El Mestiri, le Fondateur et Directeur de la Rédaction du magazine "Nouveau Consommateur", vous propose une chronique sur la consommation responsable !

Par Ezzedine El Mestiri et Evelyne Tonelli.

http://www.radioethic.com/les-emissions/news-ethic/nouveau-consommateur.html


Posté par nouveauconso à 09:12 - Permalien [#]

lundi 8 mars 2010

Ma pensée du 8 mars

C'est une femme qui avait porté le combat contre la ségrégation aux Etats-unis !   

rosa_parks220En 2005, Rosa Parks s’est éteinte à l’âge de 92 ans, chez elle, à Detroit (Michigan). Pionnière dans la défense des droits des Noirs américains, Rosa Parks est entrée dans l’histoire des Etats-Unis en 1955 pour avoir refusé, dans un bus, de céder sa place assise à un Blanc. Ce geste de défi, impensable dans une Amérique fortement ségrégationniste, allait marquer le mouvement pour les droits civiques des Noirs américains. Le 1er décembre 1955, Rosa Lee Parks dit «Non ! ». «Certains disent que je ne me suis pas levée tout simplement parce que j'étais fatiguée», déclarera quelques années plus tard Rosa Parks; «Ce n'est pas vrai. Je n'étais pas fatiguée physiquement, ou du moins pas plus qu'après n'importe quel autre jour de travail. Mais j'étais fatiguée de céder. J’en avais assez de toujours suivre sans protester les ordres des Blancs.» Sans ce geste simple et lumineux de cette femme ordinaire… il n’y aurait pas eu Martin Luther King, Barack Obama… Et chacun de nous face à ce que nous vivons, peut et doit avoir le courage et la capacité de dire NON … Cela peut contribuer à édifier un monde meilleur et plus juste. Le grand-père de Rosa Lee Parks lui répétait : «N’accepte jamais les traitements iniques, d’où qu’ils viennent. Ne baisse jamais les bras devant l’injustice».

Posté par nouveauconso à 10:33 - Permalien [#]

Lectures

Les ouvrages de l'équipe "Nouveau Consommateur "...

A lire et à offrir...

9782711787456couv32848r_b1d17St_phanieAur_lie

COUV_borello

Manger_sain_au_bureau

BIO_COSMETIQUES

46865236Livre_EyrollesRoulez_Ecolo

440036756_1_Couv__EEM

Blondeau_1Odile_Alleguede_2Blondeau_3Blondeau_2

Aur_lieodile_3 Helo_seFran_oise_Simp_reSimp_re_2

Posté par nouveauconso à 10:25 - Permalien [#]

jeudi 4 février 2010

7ème Baromètre Agence Bio

7ème Baromètre Consommation et perception des produits biologiques Agence BIO

produits bio : les français confirment leur intérêt

photo_1234003172932_1_0En 2009, 46% des Français ont consommé au moins un produit biologique au moins une fois par mois. Une proportion de consommateurs qui continue de progresser : ils étaient en effet 44% en 2008 et 42% en 2007. Les résultats du Baromètre 2009 de l’Agence BIO réalisé par CSA* confirment ainsi l’intérêt croissant des Français pour les produits bio. Face à la crise, les produits bio ont bien résisté : 39% des Français disent avoir acheté au moins un produit bio dans les 4 semaines précédant l’enquête (même niveau qu’en 2008). L’intérêt pour les produits bio est structurel puisqu’au cours des 6 prochains mois, 25% des consommateurs-acheteurs bio ont déclaré avoir l’intention d’augmenter leur consommation (vs 22% en 2008) et 71% de la maintenir. Les Français veulent de plus en plus avoir la possibilité de manger bio. Ils sont demandeurs de produits Bio hors domicile : dans les restaurants (45% en 2009 vs 42% en 2008), sur leur lieu de travail (41% en restauration d’entreprise vs 38% en 2008 et 37% dans les distributeurs automatiques vs 32% en 2008) et pour leurs enfants dans les restaurants scolaires (75% des parents dont les enfants n’ont pas de produits Bio à la cantine souhaiteraient qu’ils en aient).  De plus en plus sensibles à l’environnement, les Français ont une opinion très positive de l’agriculture biologique. Les ¾ d’entre eux considèrent que la Bio est une solution d’avenir face aux problèmes environnementaux et ils sont 84% à estimer que l’agriculture biologique doit se développer en France.

Les produits bio : connus et appréciés des Français

Les Français connaissent de mieux en mieux les produits biologiques. Ils sont en particulier 9 sur 10 à être d’accord avec le fait que « l’agriculture biologique interdit l’utilisation des OGM », 82% que « l’agriculture biologique a des exigences spécifiques pour le bien-être animal et l’alimentation des animaux », 79% que « les produits biologiques transformés ne contiennent ni colorant ni arôme artificiel de synthèse » et autant que « l’agriculture biologique suit un cahier des charges public précis ».

* Enquête quantitative en face à face à domicile menée du 26 au 30 octobre 2009 auprès d’un échantillon de 1015 personnes représentatif de la population française (en terme de sexe, âge -15 ans et plus -, catégorie socio-professionnelle, région et taille d’agglomération).

Produits bio : des raisons de consommation en évolution

Les données du 7ème Baromètre Agence BIO modifient les raisons de consommation les plus citées par les consommateurs-acheteurs de produits bio. La protection de l’environnement passe de la quatrième à la deuxième position, échangeant sa place avec la motivation liée à la qualité et au goût des aliments bio. 94% des consommateurs-acheteurs disent ainsi manger bio « pour préserver l’environnement » (86% en 2008), juste après « pour préserver ma santé », raison citée par 95% d’entre eux (94% en 2008). Les raisons éthiques progressent de 10 points par rapport à 2008 (72% en 2009 vs  62% en 2008).

Les motivations de consommation évoluent et les produits biologiques attirent de nouveaux consommateurs. 20% des consommateurs-acheteurs de produits bio disent en consommer depuis moins de 2 ans. Les principaux produits recruteurs sont : les compléments alimentaires (14% de consommateurs de moins d’1 an), le lait (13%), le pain (12%), les biscuits/produits pour petit-déjeuner (12%),  le vin (11%) et les jus de fruits (11%). Si les produits bio recrutent, ils fidélisent également : les consommateurs-acheteurs de produits biologiques ont une ancienneté moyenne de 10 ans et le panier bio s’élargit.

Développement de la Bio : toutes les filières mobilisées

Afin de poursuivre le développement de la Bio en France et de répondre aux demandes des consommateurs, l’Agence BIO et l’ensemble des acteurs de l’agriculture biologique se mobilisent pour informer les Français sur ce mode de production respectueux de l’environnement. 2010 sera ponctuée par de nombreuses actions d’informations, menées selon un mode pédagogique et participatif  par l’Agence BIO et ses partenaires. Parmi les grands rendez-vous de l’année, notons la présence de l’Agence BIO au Salon International de l’Agriculture, le Séminaire International de l’agriculture biologique, la remise des prix du concours « Les Trophées de l’Excellence Bio », la participation au SIAD à Agen et à de nombreux autres événements professionnels en région, la diffusion cet été de 20 programmes courts sur l’agriculture bio à la télévision et, bien sûr, la grande quinzaine de Printemps BIO, du 1er au 15 juin prochain, sans oublier les Assises de la bio à l’automne. De plus, l’Agence BIO gère le fonds de structuration des filières biologiques, mis en place dans le cadre du plan de financement « agriculture biologique horizon 2012 ». Ce fonds, doté de 3 millions d’euros par an pendant 5 ans, a déjà permis de soutenir la mise en œuvre de près de 30 programmes d’actions visant à développer l’agriculture bio en France en 2008 et 2009.

Posté par nouveauconso à 15:06 - Permalien [#]

mercredi 3 février 2010

NC 33

COUV_NC_33NC 33 - Février-Mars 2010 chez votre marchand de journaux le 8 février

Dossier 

Transports : comment en finir avec la galère

La campagne pour les élections régionales qui vient de s’ouvrir montre que la question des transports fait toujours l’objet de vifs débats et de prises de position tranchées parmi les politiques. Pour le citoyen, il y a les fausses bonnes solutions et pourtant la mobilité devrait rimer avec modernité en offrant à l’usager des solutions possibles et en l’incitant à être acteur ( Extrait de l'ouvrage à paraître " Les transports, la planète et le citoyen" par Ludovic Bu, Marc Fontanès, Olivier Razemon, Editions Rue de l'échiquier ( http://www.ruedelechiquier.com )

Egalement dans ce numéro :

·        Les cosmétiques bio sont-ils vraiment performants ?

·       Marché de saison : le retour du chou-fleur

·        L’Aromathérapie, des molécules efficaces

·        Shopping pour super Maman bio ! 

·        Ma trousse à pharmacie écologique 

·        Bricoler intelligent du plancher au plafond 

·        Téléphone vert, mode d’emploi 

·       Devenir un porteur d’eau 

·        Education : Réunir les générations 

·        Entrepreneurs : l’épicier solidaire et la psychiatre

·        La Semaine Planétaire : changeons le monde !

·        Escales au pays du coton

·        Etre amoureux : la danse des polarités

·        Editeurs : cultivons la bibliodiversité ! 

Et nos chroniques et rubriques habituelles...

Posté par nouveauconso à 08:31 - Permalien [#]

mardi 2 février 2010

Géneration Tao

Génération Tao : L’HABITAT, ESPACE DU VIVRE

GENERATION TAO
N° 55 -
janvier 2010
est disponible

DOSSIER :
L'HABITAT,
ESPACE DU VIVRE

L’habitat n’est pas seulement le lieu où nous vivons, c’est aussi l’espace que nous habitons en nous : une écologie intérieure quand je prends soin de moi ; un Feng Shui quand je prends soin de mon environnement ; une écologie corporelle quand je me vis dans une globalité ; un art de « nourrir le vivre » quand ce tout s’inscrit dans une harmonie avec la nature, le vivant… Le Tao !

- L’art du Yang Sheng : cultiver notre habitat intérieur par Josette Chapelet
- L’alchimie des énergies : des Terres et des Hommes par Jean-Marc Plessy
- Ecologie intérieure : la voie des arts martiaux internes chinois par Thierry Huguet
- Feng Shui : Préserver notre environnement par Florent Loiacono
- « Habiter notre corps » par Delphine Lhuillier
- Wutao : un peu de pratique avec Imanou

Autres articles phares :
Idées au gramme : « Famille ou maison ? » par Cyrille J.-D. Javary
Créatifs Culturels : L’intelligence Collective Globale par Etienne Hayem
Chronique Consommation assagie : Habiter… par Ezzedine El Mestiri

SANTE & BIEN-ETRE
- La cuisine du Tao : légumes et tofu au lait de coco par Emmanuel Duquoc
- Comment mieux dormir selon la sagesse chinoise par Liao Yi Lin
- M.T.C. : Des aiguilles et des Hommes par Maya Parent-Picandet
- Le Jeu du Tao pour votre bien-être : rencontre avec Patrice Levallois
- Xin Li : La peur, Huang, par Michel Deydier-Bastide

CULTURE & SOCIÉTÉ
- La FIPAM : 12 Sages… pour préserver le patrimoine des arts martiaux
- Le lotus aux mille pétales : plante sacrée par excellence par Alain Nahmias
- L’acte de peindre : sur les traces de Citrouille Amère par Isabelle Martinez

CONNAISSANCE DE SOI
- L’année du Tigre : Horoscope 2010 par Eulalie Steens
- Psychanalyse et culture chinoise par Patrick Sigwalt

VOIE DU MOUVEMENT
- L’enseignement secret de Morihei Ueshiba par Jean-Daniel Cauhépé
- L’esprit de Wudang par Hacène Aït Aïder
- Le mouvement Hip Hop : rencontre avec Ucka Llolo
- La glisse intérieure : art martial & art de vivre par Patrick Thias Balmain…



Commandez ce numéro :

www.generation-tao.com

Par email : abonnements@generation-tao.com

Par téléphone : 01 48 24 42 42


Génération Tao 55, janvier 2010

Posté par nouveauconso à 16:08 - Permalien [#]

La taxe carbone

Le nouveau consommateur est-il pour la taxe carbone ?

Par Agnès Sinaï (Actu-Environnement.com - 21/01/2010)

Taxe_carbone_d_batLe nouveau consommateur existe. Le nouveau consommateur, c'est vous et c'est moi, qui nous posons des questions sur la provenance des produits, leur mode de production, leur finalité et leur durabilité. Le nouveau consommateur est voltairien, au sens où il est à la fois cosmopolitique et sceptique. Ses doutes le conduisent à décrypter l'imagerie publicitaire, dont il se refuse à être dupe. Sa quête d'informations l'amène à être en relation avec le reste du monde. Ses questionnements lui font désirer une économie plus juste et plus équitable, dans laquelle il serait un acteur responsable et éclairé. Le nouveau consommateur aime la démocratie participative, et n'aime pas être dupé. Il veut être respecté et consulté. Le nouveau consommateur est en faveur de l'entreprise socialement et écologiquement responsable. Certes il défend ses intérêts et se méfie des taxes et taxations abusives. C'est pourquoi il n'est pas certain que la taxe carbone soit la meilleure manière de le rallier à la lutte contre le changement climatique.

Alors, le nouveau consommateur est un consommateur responsable. Il est prêt à jouer le jeu, mais désire des explications. Le débat organisé au Comptoir général (Paris) le 19 janvier par le magazine le Nouveau consommateur a mis à l'aise toutes celles et ceux qui ont été déroutés par la taxe carbone, parce qu'ils n'ont pas compris les termes d'un débat finalement mal posé. Au départ, la taxe carbone se présentait comme une contribution climat-énergie. L'approche par la contribution était bien plus en accord avec le profil du consommateur éco-responsable, prêt à contribuer positivement à une démarche de refonte de la fiscalité globale. Mais ce que le nouveau consommateur n'apprécie pas, en revanche, c'est l'empilement des taxes, dont il ne voit pas l'objet. Principal défaut de la taxe carbone : c'est une taxe de plus ! Du moins est-ce ainsi que le public l'a perçue, selon l'avocat en droit de l'environnement, Arnaud Gossement, ancien porte parole de France Nature Environnement (FNE). ''Le ministre Eric Woerth a commis une erreur de communication, lorsque, dans le Figaro Magazine, il a parlé de taxe carbone''. Du coup, les sondages ont dit tout et son contraire.

Selon le professeur d'économie de l'université de Lille I, Alain Ayong le Kama, la question de l'équité de la contribution était centrale. Qui dit équité dit compensation pour les ménages les plus modestes et pour certaines entreprises plus exposées que d'autres. Mais en aucun cas il ne fallait exonérer. Or la compensation s'est soldée par des exonérations, d'où l'annulation de la taxe par le Conseil constitutionnel. Pour Laurence Rossignol, déléguée du Parti socialiste chargée du développement durable, la taxe carbone n'était pas juste, pour la simple raison qu'elle s'inscrit dans un contexte fiscal lui-même injuste : ''Certains ménages vont toucher un chèque vert alors qu'ils bénéficient du bouclier fiscal ! Allez expliquer cela aux ouvriers licenciés de Continental !'' (entreprise présente dans la région Picardie, dont Mme Rossignol est vice-présidente, ndlr). Il aurait fallu, selon Mme Rossignol, affecter sa redistribution aux ménages non soumis à l'impôt sur le revenu et seulement aux contribuables des deux premières tranches.

Un nouveau consommateur en gestation

Pour Ezzedine El Mestiri, rédacteur en chef du Nouveau consommateur, la taxe est un mot qui a mauvaise presse. Il n'est que de se rapporter au dictionnaire Larousse pour y lire que taxer veut aussi dire extirper par l'intimidation et la violence. Le Grenelle a eu un sens fort au départ, mais au final, il n'y a pas eu de bon signal : ''Tout était à l'envers et on peut se demander pourquoi. Parce qu'en France, nous manquons d'une éducation à la consommation. Alors que dans d'autres pays, en Finlande, au Québec, en Suède, il y a 120 heures au programme des manuels scolaires qui permettent de comprendre dès le plus jeune âge comment se fabrique un prix et de devenir des citoyens responsables. En Suède le chauffage au fuel est au musée ! Ici on se chauffe encore avec. On manque énormément de pédagogie. La manière dont on élabore le changement écologique manque d'ambition : il faut impliquer les citoyens pour qu'ils accompagnent le mouvement !''. Le signal prix ne suffit pas : il faut l'associer à une pédagogie. Le consommateur n'est en fin de compte pas tout nouveau : comment lui faire comprendre qu'une augmentation de 7 centimes d'euro à la pompe ne suffit pas, alors que jamais depuis le début de l'histoire humaine, on n'aura autant consommé, rappelle Ezzedine El Mestiri : ''Jamais on n'aura créé autant de nouveaux besoins ! Nous disposons de quinze fois plus d'objets que nos grands parents, mais sommes-nous plus heureux ? ''. Qu'on se rassure : le nouveau consommateur, encore en gestation, va naître dans un an. L'affichage environnemental sur les produits entrera en vigueur le 1er janvier 2011. Au-delà du carbone, c'est l'empreinte écologique qu'il faut apprendre à connaître. Arnaud Gossement rappelle que la Norvège, pays modèle, stocke aussi du carbone. Que le Danemark, au-delà des vélos munis de side cars pour enfants qui circulent dans les rues de Copenhague, n'a pas respecté ses engagements de Kyoto. Au-delà de l'approche par le carbone, trop étroite, il s'agit bien de consommer moins, et de consommer mieux. Rien ne remplace la responsabilisation du consommateur en devenir. Agnès Sinaï 

Actualité parue sur http://www.actu-environnement.com

Posté par nouveauconso à 15:32 - Permalien [#]

mercredi 27 janvier 2010

NC 32

Couv__NC32

Au Sommaire du NC 32

( janvier 2010 )

Ma maison du bien-être

Un cocooning tendance nature

Cahier Spécial :
Comment réaliser votre rêve d'un foyer chaleureux et éco-responsable à la fois ? Qu’il s’agisse d’économies d’énergies ou de déco éco-responsable, il existe de multiples façons de s’assurer une vie intérieure plus douce. Zoom sur 5 astuces pour passer un hiver serein, dans une maison où il fera bon vivre. Et en préparant l’arrivée de 2010 et nos bonnes résolutions !

Egalement dans ce numéro :

Saveurs en toute simplicité

Maquillage bio pour la fête

En mode Hiver green-

Les labels de la cosmétique bio 

Fructifier son épargne … en étant utile à d’autres

Vibrer, résonner… évoluer  avec la musique

Donner des repères aux enfants… Sans fessée !

Le Yin-Yang, une vision globale du monde

C’est quoi une entreprise métisse ?

Les Entretiens de Millançay, vous connaissez !

Les cyberconsommateurs…

Rencontre avec Coline Serreau

« La vie ne tient que par la réciprocité, la solidarité, l’entraide, le don… ».

La grande cinéaste et la réalisatrice nous livre une réflexion sur l’exigence d’une écologie féministe et solidaire.

Posté par nouveauconso à 12:17 - Permalien [#]

lundi 18 janvier 2010

Internet en Chine

Internet en Chine… En attente d’une véritable Révolution pour la liberté

Chine_InternetLe CNNIC (China Internet Network Information Center) vient tout juste de publier aujourd'hui son 25ème rapport sur l'Internet en Chine. A la fin du mois du mois de décembre 2009, la Chine totalisait 384 millions d'internautes. Le taux d'adoption Internet s'établit maintenant à 28,9% de la population chinoise. Le nombre d'internautes utilisant leur téléphone mobile pour accéder à la Toile a fortement progressé. Il atteint désormais 223 millions de personnes (+120 millions rapport à 2008), soit 60,8% des internautes.Cette forte augmentation est à mettre sur le compte du lancement depuis un an en Chine des réseaux 3G de téléphonie mobile.

http://www.cnnic.net.cn/uploadfiles/pdf/2010/1/15/101600.pdf

Posté par nouveauconso à 15:23 - Permalien [#]

dimanche 17 janvier 2010

Haïti : 560 millions de dollars !

Haïti : 560 millions de dollars !

Ha_tiL'ONU a lancé un appel d'urgence à la communauté internationale pour récolter 560 millions de dollars afin de venir en aide à Haïti, annonce le responsable des affaires humanitaires, John Holmes. C’est la moitié du coût des doses du vaccin contre la grippe, achetées pour rien !  C’est le tiers du bonus des traders français, c’est l’équivalent de ce que certains pays dépensent quotidiennement dans la « lutte contre le terrorisme » en Afghanistan… Et c’est le vingtième de la somme que les Etats ont fourni pour sauver les banques en période de crise ! Alors, espérons que l’ONU récoltera cette somme et même plus auprès des Etats...

Pour faire un don, voici quelques organismes (par ordre alphabétique) :
* Action contre la faim :
http://www.actioncontrelafaim.org

* Croix-rouge : http://www.croix-rouge.fr
* Fondation de France : http://www.fondationdefrance.org/
* Médecins du Monde : http://www.medecinsdumonde.org/
* Médecins sans frontières : http://www.msf.fr/
* Sos Enfants : http://www.sosenfants.com/donner-cyclone-haiti.php
* Unicef : http://www.unicef.fr/boutique/don/urgence-haiti
* Yéle Haïti : http://www.yele.org (pas de chèque / par téléphone)

Posté par nouveauconso à 08:58 - Permalien [#]

Le procès de la honte

Le procès de la honte

Jeudi_NoirProcès de la place des Vosges – 115.000 euros demandés à des galériens du logement pour l’occupation d’un bâtiment vide depuis 44 ans !

Demain le 18 janvier, les militants de Jeudi-Noir qui ont réquisitionné l'hôtel particulier de la marquise de Sévigné seront fixés sur leur sort soit :

- expulsion sans délai avec indemnités : la tutelle de la propriétaire réclame 69 663 € par mois à compter du 31 octobre et 1 500 € d'astreinte par jour de retard… soit environ 115.000 euros par mois pour les habitants. 

- expulsion sans indemnités si le juge estime que la propriétaire s'est passée de loyers depuis 44 ans (pour la coquette somme de 20 millions d'euros selon notre avocat Me Winter) et qu'elle n'est donc pas fondée à revendiquer la réparation d'un préjudice.

- expulsion sans indemnités avec délai de quelques mois pour permettre par exemple aux étudiants de fnir l'année scolaire;

- pas d'expulsion dans l'immédiat. Ce dernier cas de figure est défendu par Me Winter, l'avocat des galériens du logement, car selon lui : "il n'y a pas de préjudice car l'immeuble est vide et sans projet et donc il n'y a pas d'urgence à expulser." C’est donc toute la question de la compatibilité du droit de ne rien faire de sa propriété et du droit au logement qui est posée.

En Allemagne une loi fédérale de 1972 interdit les bâtiments vacants dans les zones tendues sous peine de grosses amendes. En France, jusqu'à maintenant, le droit "absolu" de propriété contredit l'émergence d'un vrai droit au logement applicable, jusqu'à dissuader les préfets d'appliquer une loi pourtant cinquantenaire, la réquisition. "Après tout, réquisition n'est pas expropriation, il s'agit juste pour la préfecture de contraindre un propriétaire à percevoir un loyer, il y a pire dans la vie..." ironise Nicolas, un des habitants-militants de la place des Vosges.

Conférence de presse le 19 janvier à 11h (amenez des croissants) 11 bis rue de Birague, 75004 Paris

Posté par nouveauconso à 07:56 - Permalien [#]

samedi 16 janvier 2010

Haïti

Jacques_RoumainQue peuvent les mots contre l’horrible tragédie de nos frères haïtiens ? Pleurer, soutenir et prier tout ce qui nous rend humain…

« Haïti est une éponge trempée dans le sang », écrivait le grand romancier et poète Jacques Roumain, enfant du pays. Il ajoutait :

« Nous proclamons l'unité de la souffrance et de la révolte
de tous les peuples sur toute la surface de la terre
et nous brassons le mortier des temps fraternels
dans la poussière des idoles. »

Posté par nouveauconso à 07:45 - Permalien [#]

lundi 11 janvier 2010

NC 32

Couv__NC32

Au Sommaire du NC 32

( janvier 2010 )

Ma maison du bien-être

Un cocooning tendance nature

Cahier Spécial :
Comment réaliser votre rêve d'un foyer chaleureux et éco-responsable à la fois ? Qu’il s’agisse d’économies d’énergies ou de déco éco-responsable, il existe de multiples façons de s’assurer une vie intérieure plus douce. Zoom sur 5 astuces pour passer un hiver serein, dans une maison où il fera bon vivre. Et en préparant l’arrivée de 2010 et nos bonnes résolutions !

Egalement dans ce numéro : 

Saveurs en toute simplicité

Maquillage bio pour la fête

En mode Hiver green-

Les labels de la cosmétique bio 

Fructifier son épargne … en étant utile à d’autres

Vibrer, résonner… évoluer  avec la musique 

Donner des repères aux enfants… Sans fessée !

Le Yin-Yang, une vision globale du monde

C’est quoi une entreprise métisse ?

Les Entretiens de Millançay, vous connaissez !

Les cyberconsommateurs…

Rencontre avec Coline Serreau

« La vie ne tient que par la réciprocité, la solidarité, l’entraide, le don… ».

La grande cinéaste et la réalisatrice nous livre une réflexion sur l’exigence d’une écologie féministe et solidaire.

Posté par nouveauconso à 06:58 - Permalien [#]

dimanche 10 janvier 2010

Le football de la honte !

Le football de la honte !

can_angola_2010Le football va de déshonneur en honte et de honte en indignité… C’est le règne du fric et du profit…  Les joueurs de la sélection du Togo, dont le bus a été mitraillé vendredi, ont finalement décidé de quitter l'Angola.  La Coupe d'Afrique des Nations 2010, meurtrie après l'attaque des rebelles du Front de libération de l'enclave de Cabinda (FLEC) qui a coûté la vie à trois personnes, continue. C’est incroyable !  Pas de trève ! Pas de respect pour les morts... Rien ... L'argent, les sponsors, les télés... Et le spectacle continue ! Comme le Dakar avec ses morts...

Posté par nouveauconso à 12:28 - Permalien [#]

samedi 9 janvier 2010

Eau en bouteille

Eau en bouteille : le grand retour de la publicité idéologique

CristallineDepuis plusieurs semaines, la société d’eau en bouteille Cristaline diffuse des jeux de 7 familles dans les packs d’eau vendus et communique par le biais de publicités dans les magazines. Cinq associations de protection de l’environnement dénoncent une nouvelle campagne publicitaire mensongère contre l’eau du robinet qui induit une nouvelle fois le consommateur en erreur. Le message manipulateur véhiculé par la campagne publicitaire de Cristaline vise à inquiéter le consommateur en dénigrant la qualité de l’eau du robinet. Le « jeu » des 7 familles diffusé dans les packs d’eau est un moyen scandaleux de propagande ciblant en priorité les enfants. Selon Clara Osadtchy d’Agir pour l’environnement, « Cristaline adopte une fois encore une stratégie ouvertement polémique afin d’assurer sa promotion. Ce « jeu » est un ramassis d’assertions biaisées et d’affirmations politico-publicitaires. » Sous couvert de « jeu », Cristaline cherche à véhiculer un discours idéologique ! Pour Bruno Genty de France Nature Environnement, « alors que les ventes d’eau en bouteille chutent depuis plusieurs années, certaines entreprises maintiennent une communication manipulatrice dénigrant un bien et un service publics pour défendre leurs intérêts privés ». L’eau du robinet est le produit alimentaire le plus contrôlé : elle est de qualité comparable à celle des eaux en bouteille et est toujours potable en France sauf dans de très rares cas. L’eau du robinet est également 100 fois moins chère que l’eau en bouteille et ne produit pas les 6 milliards de bouteilles plastiques jetées chaque année et dont la moitié est incinérée ou enfouie, produisant rejets toxiques et raréfiant de fait les ressources en pétrole. En marchandant une eau de source privée et en dénigrant la qualité de l’eau du robinet, on cautionne l’inaction en ce qui concerne la préservation de la ressource. Les moyens financiers employés par les firmes pour leur publicité seraient bien plus efficaces s’ils étaient utilisés pour des actions de prévention de la qualité de l’eau brute! Et là les enjeux sont considérables : restauration des fonctionnalités épuratoires des milieux naturels (bassins versants des rivières et milieu aquatique) et efficacité des actions de protection des ressources en eau. Les associations Agir pour l’environnement, Cniid, France Nature Environnement, ACME et la Fondation Danielle Mitterrand dénoncent la campagne publicitaire scandaleuse et manipulatrice de Cristaline et en demandent l’arrêt immédiat. Les associations interpellent également les ministères du développement durable et de l’éducation nationale sur le caractère propagandiste d’une telle campagne promotionnelle.

Posté par nouveauconso à 12:50 - Permalien [#]